Thursday, March 27, 2008

Puisque

Puisque que tu es là
A me regarder dans les yeux
Déchire ma peau
Arraches mes yeux
Brule ma peau
Et pleure plus que tu ne peux
Détruit mon corps
Puisque que tu es là
A ne plus rien faire
Qu'a me souffrir
En silence
Comme une douleur
Qui revient lancinante
Dans le creux de mes reins
Qui me transperce quelque soit l'heure
Et puisque que je pleurs
Sans un mot
Dans un silence meurtrier
Puisque que tu n'es plus là
Toi, qui est parti sans un bruit
Puisque tu t'enfuis sans rien dire
Alors regarde moi dans les yeux
Masturbe Moi !!!

1 comment:

Chris said...

Excellent texte!