Wednesday, July 25, 2007

Kiss a Martian

Just like a Martian

Les chaleurs torides
Les vacances qui n'en furent pas
Les larmes et la douleur
Les silences trop pesant

Je n'ai pu profiter que du Soleil...

Il m'amuse

Combien de larmes en une semaine ?

On doit se dire que je tombe amoureux tout le temps, c'est l'âge, il en serrat grandit,
Je me donne plus l'impression de tomber amoureux comme on se prends les pieds dans le tapis, c'est chiant, ça chamboule tout, ça fait mal, et même une fois passé, ça fait encore mal. Le monde à l'envers.
Bref, je crois que j'ai presque pas envie de tomber amoureux. Amoureux oui, ça je suis d'accord. Tomber, ça non ! Je suis un Kinder (blonde à l'intérieur comme dirait l'autre) mais il y a des limites.
Chose promise, chose due, surtout à mon âge ^^
Pays des rêves ou lever de soleil
Oiseau de nuit ou Papillon ?
Un bisou dans le coup
Presque Martien, avec un A, c'plus classe, ça fait plus David Bowie
Que ça pleure ou que ça saigne
Les nuits sont encore trop blanches
Les réveils sans soleils
S'ensoleil...
Ca sent la brume jusqu'ici
Des vacances des vraies
Du dodo
Du Calin
Du Pokémon
Du Harry Potter
Du sexe
Du GHB
De la blague surtout
Sinon, deux baffes
Je t'envoie un revolver
Selon Gerra, Paris devient "La capital de la Pédale"...

Il y a de l'humour qui tue...

Entre nous soit dit, Kiss a Martian

Sunday, July 15, 2007

Paye Ton 14 Juillet

Les vacances, bientôt
Ce soir, Tango
Oui, Madame pour changer...^^

Au vue des défilés nationalistes prévues pour la journée entière,
Au vue de mon envie de faire la fête
Au vue d'un texto
Au vue d'une envie
Au vue de futurs vue
Je suis sorti

Et l'attente fut longue.
Eventail gardé un soir de plus
Héline a du mal dormir
Une blonde et Un démasqué accompagner de leurs...
Un Rémy plus démente et déjanté que jamais

C'est drôle, mais il est venu une fois de plus
Grand Ténébreux
Fous lui la musique de Star Wars et un manteau noir, que tu fais un carton
Non, on ne mets pas le casque, faut pas tout gacher non plus
Comme disait l'autre "Je suis anale avant d'être vénale"
Je vous jure on aura tout (tous) vu
Histoire de rire j'ai mon rhume qui s'est réveillé...Pov fille for fever ^^
Quelques danses accordées... Rien de grave juste des slows kitchissimes
Je suis retombé en enfance, en colonie de vacances
Les doigts qui frolent le jean c'est une catastrophe
(Rire) (Jaune)
Une soirée tranquille
Fatiguante tout de même
Le soleil n'est pas à la fête mais le ciel est en robe de soirée
L'envie de voir le réveil de l'autre m'a tenté mais seul je n'en ai pas la force
Une semaine de vacances pour moi
Enfin, je crois les avoirs mérité
Dans une semaine, peut être que j'irais le regarder se lever
Tiens, nuit blanche,
Noircie par la fumée de cigarettes, des cafés à se déchausser les dents
Des livres cachés sous la couette
Dernière Gitane
Dans le cendrier
Les roses se fanent
Comme un meutrier
Ouh, c'est fou ce que l'on fait
Montmartre, un matin, la semaine prochaine ?
Je dirais pour faire bien "Tu n'es point laid" c'est comme ça qu'on diiit ?
Non ? c'est pas grave, je le dit quand même

Une bite en peluche dans les mains, une dernière bise,
Deux (coups de) pédales et je rentre chez moi

Entre nous soit dit... même après ça j'ai son parfum sur mon t-shirt,
Réchauffement climatique quand tu nous tiens

En rentrant j'ai eu le droit à des remarques de certains nationalistes,
Entre nous soit dit, paye ton 14 Juillet

Tuesday, July 03, 2007

Gestes....

A quoi sert un garçon s'il sais pas pleurer ?

Une rencontre plus ou moins attendu
Des questions me brulent les lèvres
Ce garçon qui me tourmenta il y a un an se trouve en face de moi
Avec une seule envie, percer la carapace qui l'entoure
Qui est il ?
Loin des préjugés et des on-dit ?
Son regard aurait pu être prétentieux ou même hautain.
Les mots étaient hésitant.
Ce genre de garçon qui ne savent pas trop où ils vont et d'où ils viennent mais qui maitrise la situation.
Un peu perdu, un peu triste même.
Garçon qui a peur
Et pourtant objet de fantasmes, presque malgré lui
Ca parle fort, mi-diva mi-ténor, et en fin de compte qui le connait ?
Si peu.
Un ange qui se pose sur la photo mais qui ni reste pas.
Un murmure, une trace de pas sur le sable.
Un rêve.
Le réel et l'iréel.
Tellement sexué qu'il en serait asexuel
Comme un gout de sang sur les lèvres.
Même pas envie d'être méchant.
La vie n'est pas si complexe que ça en fin de compte.

Quand il est parti peu avant 22h, l'eau tombait du ciel, sur mes joues
Les violons auraient complétés le tableau.
J'ai vu un enfant fragile partir, rejoindre je ne sais qui
Un enfant que l'on a envie de protéger
Il en a de la chance celui qui pris ton coeur

Alors si un jour tu passes par ici,
Prends soin de toi...