Thursday, May 29, 2008

En Silence...

En silence, refermer la porte
Sécher les larmes
Eteindre la lumière
Et attendre.
Dans cette torpeur,
Attendre que le temps passe.
Refuser, refuser encore et toujours.
S'enfermer dans le noir.
Le regarder dans les yeux.
Et puis mettre de la musique sur laquelle on danse.
Se vouloir heureux.
Une histoire qui se finit dans l'incompréhension.
Faites, je vous en conjure, qu'il accepte, qu'il comprenne.
Ce n'est jamais si simple que l'on voudrait bien.
On espère, on joint ses mains.
D'autres iraient dans des églises.
Je pars m'enfermer dans le noir.
En silence, espérer,
S'allonger dans le noir
Vouloir dormir, une fois de plus
Encore un peu plus longtemps.
Le temps que la peau se referme.
Ne plus savoir, quoi dire, quoi faire.
L'envie irrépréssible de dire, Je t'aime.
Les Histoires qui finissent sentent la mort...

1 comment:

poupine said...

"Les Histoires qui finissent sentent la mort..."

à qui le dis tu ....