Monday, November 13, 2006

Alors oui,...

Alors oui, je t'ai trompé, mais oui j'avais faim, et pas de sexe. J'avais envie de le faire comme de me tirer une balle dans le pied. Alors, d'après certaines personnes, quand tu trompes ton mec c'est que tu n'es plus avec, je ne supportais pas l'idée que tu m'entretiennes, pas toi. J'aurais rêver de pleins de choses, je veux, je ne peux pas. Alors oui, je suis pas le mec idéal mais j'avais prévenu, oui je t'ai menti sur pleins de choses que tu ne sais pas, mais quand je te disais je t'aime je ne mentais pas.Tuez mon rêve le plus chees fut comme un suicide et je nous oublies dans le lot, alors je reviendrais pas en arrière je ne regrette qu'une chose, de ne pas t'avoir suffisament protéger de la vie. Je passe sans doute pour un con prétentieux en te disant tout cela mais je le pense sincèrement. Je te dis de vivre et d'être heureux. Je te demande de continuer de sourir et de sourire pour moi le soir. Je te demande de penser à moi la nuit. Alors oui, tu ne sais pas tout mais bon j'aurais du te proteger, ce qui est fait est fait , et je n'oublie pas le Greg , alors mes chéries je vous les dit "Double gode" vous verez tout ira mieux.

Ce soir je pense à Presla. Parfois il me fait du bien ce blog. Entre nous soit dit j'aime tout le monde...

2 comments:

Ben said...

...tout le monde...?

Hum...

Même vous?
Vraiment..?

Cécile said...

On peut pas toujours protéger les gens. On peut rien faire sauf mentir parce qu'au fond même si ça fait chier Raffarin avait raison, les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Et c'est dur d'y croire tous les jours.

Entre nous soit dit je pense souvent à toi.