Thursday, February 15, 2007

Putain de Saint Valentin

Cette année encore, aucune rose
Cette année encore, la solitude
Cette année encore, trop de larmes
Cette année encore, Bridget Jones
Cette année encore, le froid
Cette année encore, la tristesse
Cette année encore, pas de calin
Cette année encore, aucun "je t'aime" même amicale
Cette année encore, aucun bisou
Cette année encore, personne pour moi
Cette année encore, aucune gentillesse
Cette année encore, le coeur à vif
Cette année encore, pas de rêves
Pour la première fois cette année l'assurance que ceux que j'aime sont heureuxSES et ne sont pas seulEs



J'aurais tant voulu un baiser, une caresse, un calin, un regard, un "tu comptes tellement pour moi".
J'aurais tant voulu des bras.

2 comments:

Benjamin said...

Je veux bien respecter votre ressentiment.

Mais le 14 février se marie très bien au 14 Juillet en ce qui concerne les "Je t'aime." prononcés en cette occasion...

La Saint Valentin n'est pas une putain, c'est lui faire trop d'honneur. C'est une maîtresse chanteuse, une femme de main qui travaille pour le matérialisme. Doublée d'une pierre dans le jardin de ceux qui voudrait pouvoir fêter quelquechose ce jour là. Une maîtresse-chanteuse, maîtresse de sévices non consentis, se nourissant, vampire, de culpabilité et de dépis. Son visage bonhomme ne la rend que plus trompeuse...

Les amoureux n'ont jamais eut besoin d'elle pour célébré leur amour.

Voici donc la seule chose que je puisse dire pour votre réconfort:
Je ne vous aime pas.
Pas comme on le dit.
Et pourtant je suis là.
Il n'y a pas de fête pour celà.
Et c'est bien ainsi.

Anonymous said...

I gived Mine ! !

Kokonuts !